Cape Town

Ancienne capitale de l’Afrique du Sud, de 1652 à 1910, cette ville est située tout au sud-ouest du pays. Grâce à sa douceur, elle reste la capitale du tourisme avec sa mythique Table Mountain que nous avons pu apercevoir par tous les côtés.
Nous débutons par une visite dans deux quartiers populaires, l’un à Woodstock (street art) et l’autre à Bo-Kaap (quartier malais). Ces deux quartiers nous ont permis d’entrer en contact avec les gens locaux pour mieux comprendre leurs vies quotidiennes.
Après une balade en bord de mer pour rejoindre le V&A Waterfront, nous dinons au sein du centre historique du port. C’est le Prince Alfred, second fils de la Reine Victoria du Royaume-Uni qui ordonna la construction du port en 1860.
Durant notre séjour, nous étions hébergé à deux endroits différents : les trois premiers jours à Cape Town et les trois derniers jours à Fish Hoek. Lors de notre changement d’endroit, nous visitons le bistrot « I Love Coffee » tenu par des sourds pour ensuite faire une balade dans l’une des plus belles plages du Cap, à Llandudno. Sublime, nous n’avons pas de mots pour le dire…
Pour profiter de notre dernier séjour, nous avons mis une journée trip pour visiter les manchots du Cap à Simon’s Bay et sa Peninsule avec le Cap de Bonne-Espérance pour voir les deux océans (Atlantique à droite et Indien à gauche).
Après un contact éclair, Emmanuel est retourné au Cap pour visiter et remettre le drapeau Sign Union Flag au président de la fédération d’Afrique du Sud : Bruno Peter DRUCHEN (Deaf SA) et son assistant Jabaar. Cette structure est aussi bien que les autres fédérations que nous avons visitées lors de notre tour du monde.
Avant de reprendre la route pour Johannesburg (il y a 1500 km qui nous attendent), nous prenons un mini bol d’air sur la plage de Muizenberg. Et surprise, nous avons vu un groupe de personnes qui assistent à la messe en plein air et s’élancent vers la mer où l’eau avoisine 4-5 degrés !