Fabrication de l’Huile de Coco

Il existe 6 types de cocotiers. On peut faire de l’huile avec tous ces variétés. Le fruit pousse en 6 mois et le germe sert à faire pousser un cocotier.

Après la cueillette, on laisse les cocos mûrir pendant plus d’une semaine. Parfois, on trouve des germes à l’intérieur du fruit.

On récupère le fruit à l’intérieur de la coque. Il faut compter 6 cocos pour faire 300 ml d’huile. Autrefois, les coques servaient d’assiette et aujourd’hui, elles permettent de faire du feu (il faut les sécher avant au soleil).

Nous râpons le fruit avec une machine à râper. Les cocos râpés sont versés dans une bassine.

On essore, deux fois, les cocos râpés mélangés avec un peu d’eau dans un torchon et on obtient du lait de coco de couleur blanche.

Dans une grande casserole, le lait de coco est chauffé pendant 2 heures. On cuit également les râpés de coco pour les donner aux cochons.
A la fin de la cuisson, l’huile est à la surface et le lait est au fond de la casserole. On récupère l’huile avec une grande cuillère pour les recuire à nouveau afin d’éliminer les gouttes de lait.

Après une heure de cuisson, l’huile est prête à être utilisée pour la cuisine ou bien pour faire un massage !
Ici, à Bali, il faut compter 6 euros le litre. En France, c’est 30 € le litre !
Merci à Mas et Ganyar de Keliki (Bali) pour la démonstration de cette fabrication.