Tao, Samui, Lanta et Ngai

Tous ces noms sont préfixés par « koh » qui signifie « île » en thaïlandais. Pour la deuxième partie du voyage en Thaïlande, nous avons opté pour de vraies vacances sur ces îles paradisiaques (un peu trop à notre goût par rapport à notre feuille de route).
Koh Tao et Koh Samui se trouvent dans le Golfe de Thaïlande, qui est du côté est. Les autres îles se trouvent à l’ouest dans la Mer d’Andaman.
Durant ces quinze jours, nous n’avons eu que du beau temps avec de temps à autre une chaleur qui dépasse la possibilité de rafraichissement de nos organismes. Dans ces moments, nous sommes dans l’obligation de nous baigner, dans une eau turquoise qui nous fait vraiment du bien !
En cette période de février il y avait beaucoup de touristes, parmi lesquels nous avons rencontré des familles françaises (vacances d’hiver en France). Awenna, demi-sourde, n’arrête pas de nous dire que ces personnes parlent le français ; elle s’est fait plusieurs copines.
Parmi ces excursions, nous retenons surtout une chose : la plongée en apnée (snorkeling) à la rencontre des milliers de poissons exotique, dont les fameux poisson-clown, comme dans « Nemo » (à Koh Rok) et une seule tortue (à Koh Tao, il faut vraiment la trouver !). Un seul regret, nous n’avons pas pu prendre de photos sous la mer, nous n’avons pas de GoPro ! Mais, nous ne sommes pas prèts d’oublier que les Koh de Thaïlande sont des destinations idéales pour faire du snorkeling !
Pour finir, nous quittons par Satun ce pays aux deux visages (le nord très traditionnel et le sud très touristique *). Nous allons vers Langkawi (une île située au nord de la Malaisie).

* Le tourisme représente 18% de PIB avec 36 millions de visiteurs en 2017 (à titre de comparaison, la France c’est 8% du PIB
; avec 89 millions de visiteurs étrangers nous restons au premier rang mondial).