La monnaie d’Indonésie,
le Rupiah

La roupie indonésienne ou rupiah (IDR) est l’unité monétaire de l’Indonésie. Née pendant l’occupation japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale, elle devient la monnaie nationale le 2 novembre 1949 en remplacement du florin des Indes orientales néerlandaises, quatre ans après l’indépendance du pays. Son nom s’inspire de l’unité monétaire de l’Inde : la roupie indienne.

Source : Wikipedia

Pour la première fois, nous comptons des billets par millions.
Dans tout le pays d’Indonésie, les prix sont affiché en K, c’est-à-dire par millier.
Par exemple, si nous apercevons 100K, cela signifie 100 000 Rupiah.
Un jus de fruit bien frais coûtera environ 15K (soit près d’1 euro).
A quand la suppression des trois zéros en trop ?!
Il existe tout de même une pièce de 500 rupiah qui coûte 3 centimes.