Sur la N2…

La N2 est l’une des principales routes d’Afrique du Sud. Il s’agit d’une autoroute longeant la côte de l’océan Indien.
La Nationale 2 débute à Emelo et prend fin à Le Cap (Cape Town). Elle passe par Durban, East London et Port Elizabeth.
Elle a une distance de 2255 km et nous l’avons parcourue avec notre Toyota Avenza durant près de deux semaines.
Voici ci-dessous quelques récits accompagnés de photos :

St Lucia
& Village Zulu

Après le Parc Kruger, au nord-est de l’Afrique du Sud, nous traversons en une journée le pays Eswatini (ex. Swaziland) pour prendre la N2 qui débute à la sortie de la frontière.
Nous arrivons à la ville de St Lucia qui se trouve en bord de l’océan Indien.
Le 16 mai, anniversaire de Soizick, nous nous baladons sur la belle plage où nous voyons des enfants se baigner pour la première fois. Nolan s’intéresse particulièrement aux pêcheurs à la ligne, ils réussissent facilement à trouver des poissons !
Sur cette commune, nous trouvons des panneaux, comme « Attention aux Hippopotames » ou encore « Attention aux Crocodiles ». En effet, il n’est pas rare de voir ces animaux car cette ville est située dans la réserve d’Hluhluwe.
Le lendemain, nous allons voir un village Zoulou, avec une guide. Elle nous explique leur mode de vie, qui existe encore dans la région (création de lance et bouclier en peau de vache, confection de collier et bracelet en perle, fabrication de médicament avec des plantes et fermentation de la bière à base de malt et maïs).

Durban

A travers les champs de canne à sucre à perte de vue , nous prenons la direction de cette grande ville située à environ 250 km au sud-ouest de St Lucia. Sur la route, nous voyons beaucoup de gens (principalement des noirs) qui attendent les bus pour se déplacer. Nous rencontrons aussi beaucoup de supporter de football au station service, ravitaillement oblige. Les « Chiefs » vont à Durban pour assister à la finale de la Coupe d’Afrique du Sud. Ils ont perdu face à la « Galaxie » par 1 à 0.
Arrivé à la plage, nous remarquons beaucoup de personnes d’origine indienne. En effet, des vagues migratoires venues d’Inde ont débarqué tout au long du XIXe siècle pour aider à l’industrialisation de la ville, ce qui explique leur présence imposante aujourd’hui.

East London
& Grahamtown

Entre Durban et Jeffreys Bay, il y a près de 1000 km. Pour équilibrer le trajet, nous avons pris une nuitée à East London puis une pause à Grahamtown avec ses 50 000 habitants. Nous avons pris un déjeuner dans la cours d’une prison qui est devenue un lieu de charme. Cette ville appelée aussi « Ville des Saints » ne compte pas moins de 40 églises !

Jeffreys Bay

Enfin arrivée à Jeffreys Bay, ville tant attendue par nos enfants pour faire du sandboard (surf sur sable). Chose promise, chose due, nous leur offrons un tour de deux heures au paradis des dunes !
Cette ville est également un paradis pour les surfeurs car de belles vagues sillonnent les côtes de manière sublime, elles nous laissent chaque fois bouche bée.
Les coquillages y sont exceptionnels avec tant de variétés… que Kenaïg en a ramassé une tonne !
La ville est tellement belle que nous y sommes restés près de trois jours à nous reposer.

Knysna

Voici la fameuse ville où le fiasco des bleus a débuté par une grève de joueurs auprès de Domenech pour protester contre l’expulsion d’Anelka lors de la Coupe du Monde de football en 2010 ! Nous sommes passés devant leur hôtel, bref c’est du trop luxueux ! Mais, nous ne retenons pas que cela, cette ville a l’allure d’une ville côtière des Côtes d’Armor. Ses rochers sont beaux à regarder, avec des crustacés bien vivants et visibles. Magnifique !

Oudtshoorn

Nous nous sommes permis de quitter la N2 pour faire un détour à la capitale mondiale de l’autruche ! Dans la région, on ne compte pas moins de 6 millions d’œufs par an (une autruche pond 12 à 16 œufs/an).
A Highgate Ostrich Show Farm, Ben nous guide durant deux heures pour expliquer la vie fort intéressante de l’autruche . Nous nous y sentions tellement bien que nous sommes restés une demi-journée. Une évasion complète par rapport à la route… Nous avons goûté de la viande d’autruche et ça a un goût similaire au bœuf.

Elim & Hermanus

Sur la route d’Hermanus, nous profitons de deux détours. Un à Malgas pour voir l’unique bac tiré à la main. Une expérience exceptionnelle puisque maintenant tout est motorisé !
Et de deux à Elim, un village où nous observons uniquement des maisons au toit de chaume, même le toit de l’église en fait partie.
Dernière étape avant Le Cap, nous arrivons dans une station balnéaire qui est réputée pour l’observation des baleines. Et justement, nous avons vu une baleine à environ 1 km de la côte (c’est un fait rare en Mai). Généralement, les baleines viennent se reposer entre Juin et Octobre.
Puis, au lieu de prendre la N2 pour Le Cap, nous continuons sur la R44 pour voir les Manchots du cap et les Dassies.

Beaucoup de souvenirs marquants, avec un arc-en-ciel pour nous remercier de nos visites sur cette fameuse N2 !