Voyager en train au pays du thé

Un des moyens le plus sûr pour voyager au Sri Lanka est sans conteste le train .  C’est un excellent moyen de transport pour l’ambiance dans les wagons et la beauté des paysages que l’on traverse. On nous avait conseillé de nous rendre de Kandy à Ella pour admirer La route du thé. Bien que nous ayons voulu réserver 4 jours à l’avance impossible d’avoir une place en 1ère ou en seconde. Les places sont prises d’assaut et les réservations sont ouvertes 45 jours à l’avance (comme pour notre TGV) mais la comparaison s’arrête là !…  En effet sur  le conseil de notre hôte nous avons décidé d’essayer la 3éme classe que l’on peut prendre sans réservation. Arrivés à la gare notre sommes surpris de voir autant de monde sur le quai. A l’arrivée du train, le wagon était bondé avec des personnes sur le marchepied extérieur. Pourtant il va falloir entrer malgré nos gros sacs. On pousse, on pousse encore, on se faufile et finalement, pas sans mal, nous sommes tous rentrés. Cette fois le wagon est plein à craquer. Eh non ! car à la gare suivante il y en aura autant à monter. Pour avoir une place assise, il va falloir « lorgner  » la personne qui est susceptible de descendre et commencer à « grignoter » la place. En effet, nous devons parcourir 180 kms en 7 heures !
Certes nous avons le temps d’admirer la nature et les femmes qui cueillent le thé dans la montagne car le train prend son temps et s’arrête à chaque petite gare. Sur ce trajet, les marchands ambulants pensent régulièrement à nos estomacs : cacahuètes, oranges, biscuits, crevettes et poissons (accompagnés de l’odeur) nous sont  proposés pour quelques centimes d’euros.
Cerise  sur le gâteau, ce trajet de 180 kms nous est vendu pour 130 roupies pour les adultes soit 75 centimes d’euros et moitié moins pour les enfants !
A ce prix on ne peut pas avoir la vitesse et le confort.